KikouBlog de Le Loup - Février 2015
Le Loup

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Février 2015

Meniscus (semaine 1)

Par Le Loup - 26-02-2015 20:45:50 - 13 commentaires

Résection ménisque interne droit

Semaine 1

 

 

Vendredi 20/02

 

5h : réveil

6h : taxi

6h30 : hall d’attente clinique, j’observe longuement le ballet de l’homme de ménage… Sourire

7h45 : admission

1er sur la liste des opérés, on me demande de me dépêcher pour me préparer !

Chambre, vérification épilation par infirmière, douche express avec savon liquide SCRUB pour l’antiseptie et enfilage tenue spécifique : charlotte, caleçon, petite nuisette avec lacets dans le dos et chaussons – le tout en papier et d’un joli bleu nuit.

8h30 : descente au bloc et pose du cathéter (ou l'inverse je sais plus), bonjour du chirurgien, bonsoir de l’anesthésiste.

 - intermède sans rêve -

10h30 : réveil et retour chambre, un peu gazeux mais je ne replonge pas. Sensation d’hypoglycémie malgré le goutte à goutte, je somnole en attendant le ravito…

13h30 : collation, effectivement ça va mieux, plus de vapeurs mais re-dodo.

14h30 : essai de position debout - pas de douleurs - (sans autorisation mais envie pressante, j’y vais en tenant le goutte à goutte à bout de bras au-dessus de ma tête, l’infirmière manque de déclencher une alerte évasion avant d’entendre mon doux gazouillis en provenance du petit coin…)

15h00 : changement du pansement, j’en profite pour faire une photo. C’est propre et pas gonflé, on dirait même pas que j’ai été opéré si ce n’était les points de suture de chaque côté : petites incisions en forme d’étoile à 3 branches.

17h00 : sortie, marche avec 2 béquilles par sécurité, retour accompagné, en taxi mais pas à 3 branches. T’es déjà entré dans une voiture sans plier la jambe ?

18h45 : retour domicile, ascenseur en panne !!

Dînette : faim = bon signe.

Couché tard… Nuit sur le dos avec calage coussins pour éviter tt faux mvt.

 

 

Samedi 21/02

 

Réveil tôt, nuit moyenne

Piqûre anti-coagulants (Lovenox 4000 ui) vers 11h30. Il faudra en faire pdt 6 jours à heure fixe.

Glaçages répétés et pas trop de déplacements dans la journée.

Pas d’appuis francs, reste jambe tendue mais commence quelques contractions/décontractions des releveurs et du quad, sur le dos dans le canapé.

Sieste l’après-midi : fatigue post-op, sensation de froid, “odeur” du bloc… Douche seulement en protégeant avec du film. (Pas acheté de film, donc pas de douche !)

Couché plus tôt, calage idem. Les points de suture “tirent” un peu, cacheton anti-douleur (le 2ème de la journée, droit à 6 mais suis pas fan).

 

 

Dimanche 22/02

 

Mieux dormi

Piqûre vers 11h30

Cachet, suis allé tester douleur côté ménisque, pas inquiet c’est normal. Suis bcp plus dans le doute sur les sensations de l’autre genou qui encaisse tout depuis + 6 mois, et me fait mal depuis 3 semaines !

Glaçage des 2 genoux… Embarrassé

Appel du chirurgien vers 12h. “Genou pas gonflé, très bien

Rapport succinct, il confirme “ménisque bien cassé, résection jusqu’à obtention d’un mur sain, conservation de la corne postérieure”… Je ne le retiens pas inutilement avec trop de questions, je demanderai d’autres détails plus tard à mon toubib qui aura vue sur son rapport.

Je fais quelques essais - timides - de pliage. Je ne veux pas forcer sur les chairs à vif mais ça fait du bien de bouger un peu l’articulation : presque 90° jambe pendante.

Nuit sans les cales.

 

 

Lundi 23/02

 

Sommeil tout pourri et un faux mvt en sortant du lit… Cachet !

3 cafés, 1 piqûre et 1 glaçage plus tard me voici mieux.

Balade de 10’ à l’extérieur malgré l’ascenseur tjr en panne.

Je file à vive allure sur mes 2 béquilles mais le choix de chaussures est mauvais, pas assez souples, et je le sens à chaque reprise d’appui. Le trottoir est défoncé à cause de travaux, méfiance… Pas le courage d’aller jusqu’au magasin du coin, j’ai encore largement de quoi tenir un siège, voire un canapé  - ha ha... hum - j’y retourne ! C’est cool le lundi à la maison.

Pas mal au ménisque le reste de la journée (j’ai repris un autre cachet) mais plutôt sur la rotule, bizarre, ne pas suivre toutes les sensations… Je plie un peu mieux, les fils me chatouillent mais je suppose que c’est signe d’une (bonne) cicatrisation.

 

 

Mardi 24/02

 

Très bien dormi,

J’ai pu trouver une position latérale qui ne me fait pas mal, il suffit de caler à nouveau.

Piqûre.

Aujourd’hui j’ai des visiteurs, il faut que je cuisine…

Ascenseur toujours en panne.

Balade jusqu’au supermarket avec 1 seule béquille. Je ne galope pas comme hier, je recherche plutôt un effort d’endurance : 800m aller-retour en moins de 20’… Purée j’ai oublié le film alimentaire ! Ce sera encore toilette sommaire dans le lavabo…

Bu un peu de jus de raisin (Buzet 2010) et mangé pizza (j’ai dit cuisine ?). A 17h mon petit monde s’en va, j’ai l’impression d’avoir un peu trop piétiné. Je m’assieds pesamment dans le canapé et je me rends compte avec un temps de retard que je viens de plier la jambe sans aucune gêne.

Pas de cachet aujourd’hui.

 

 

Mercredi 25/02

 

Sommeil nickel.

Initiative perso, je démarre un traitement “chondro-aid” (glucosamine-chondroïtine) : 2 gélules/jour pdt 2 mois.

Piqûre.

Flexion quasi-totale du genou, tenu à la main : le talon touche l’ischio.

Marche lente sans boîter à la maison mais garde une béquille pour sortir, par précaution.

1 vingtaine de minutes de sortie, la béquille devient inutile sauf à me signaler aux gens autour et à m’encombrer lorsque je cherche de la monnaie dans mon crapaud… rien de spécial, ah si le film alimentaire : 1ère douche depuis l’opération. Que du bonheur !

Je fais gaffe dans l’escalier et je monte pas à pas comme les mômes.

Pas de cachet aujourd’hui.

 

 

Jeudi 26/02

 

Sommeil réparateur

Dernière piqûre d’anti-coagulants, 2 gélules chondro-aid.

Ascenseur réparé ce matin mais machinalement je prends l’escalier : descente main sur la rampe mais en mode normal, remontée idem tout en douceur avec mvt bien décomposé : pas d’effort inconsidéré mais pas de douleur, yeah !

Plus tard marche de 30’ en Hoka avec une (grande) montée d’escaliers (lente, mvt décomposé, appui franc) et retour par un autre chemin, sans marches : j’avais pas envie de faire des descentes aujourd’hui ! Toutes petites douleurs ressenties en fin de sortie, mieux vaut s’en tenir à cela pour aujourd’hui.

Glaçage + 1 cachet à titre préventif.

 

J’installe le vélo sur le home-trainer mais décide d’attendre le retrait des fils prévu lundi.

 

 

Vendredi 27/02

Opéré depuis 1 semaine.

Voir les 13 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 41098 visites